Un réseau social, des réseaux sociaux !

Choisir et investir les réseaux sociaux vraiment utiles à mon entreprise
Réseau socialUn réseau social est un outil numérique dont l’usage est de mettre en relation des personnes qui le choisissent via internet, dont l’espoir est de faciliter les communications entre ces personnes et d’en élargir le cercle (ou pas), et dont l’aboutissement est la constitution de ce qu’on appelle une communauté, que l’on rejoint soi-même pour se déterminer dans l’ensemble plus vaste qui constitue cette communauté, ou que l’on constitue autour de soi via sa propre notoriété, marque, profession.
Dans ce deuxième cas, on parle de personal branding et de se mettre en avant comme marque personnelle appuyée sur ma propre identité.
Il existe différents réseaux sociaux pré-formatés. On pourrait imaginer qu’il s’en crée au fil de l’eau relativement facilement désormais, étant donné l’état de l’art de la technique et des algorithmes pour ce faire, qui à chaque fois se constitueraient en adéquation avec tel ou tel besoin de telle ou telle communauté. Nous ne sommes pas loin de la réalisation de type réseau social sur mesure ; c’est d’ailleurs ce dont il est question lorsque nous parlons ou entendons parler de réseau social interne à une entreprise. Ce dernier est constitué pour mettre en relation les salariés, les équipes, les projets, en association avec les plannings, les réalisations, les devis, les points d’étape… Le réseau social sera l’outil de base du travail collaboratif, voire mieux pour l’artisanat : coopératif.
Lorsque, tel que nous pouvons d’ores et déjà l’imaginer sans trop de difficultés, en adéquation avec les besoins, les difficultés et les avantages du travail ensemble, à plusieurs entreprises ou entre salariés, lorsqu’il sera envisageable et réalisable sur mesure, alors le réseau social sera l’outil central du développement de l’entraide, de la coopération, de la co-construction de projets et du co-développement des entreprises artisanales dans l’ensemble de leurs branches, de leurs métiers, voire du secteur tout entier.
Pour l’instant, l’utilisation de ces  réseaux sociaux, dans le secteur comme dans un grand pan de l’économie française, se conjugue essentiellement au pluriel et entre personnes, individuelles voire privées.
Au pluriel, les réseaux sociaux dont nous entendons parler le plus sont Facebook, Twitter, Linkedin, Viadeo ; Instagram et Pinterest sont des réseaux sociaux de partage de photos, le deuxième étant plus orienté professionnel, déco, mode, design, cuisine… Même Youtube est considéré comme réseau social, depuis la création possible de chaînes vidéos auxquelles on s’abonne. Le dernier entré en course et en passe de devenir le plus influant est Google+, comme tout ce qui relève de ce géant en terme de masse d’informations (les datas) traitées.
Mais l’efficacité d’un réseau social se situe aussi le plus souvent en terme de niche, lorsqu’il répond au mieux à des besoins précis de personnes à tel endroit, telle heure, dans telle situation. Pour l’instant, Twitter répond à ce créneau, avec des possibilités d’échanges et discussions ininterrompues très lisibles et accessibles sur petit écran, ouvertes de façon publique et vient s’y joindre qui a besoin ou qui veut, ou fermées entre membres choisis, cooptés et prédéterminés. Twitter est résolument un réseau social de personnes. Facebook offre aux artisans un réseau de vitrines, de marques, comme d’installer une vitrine sur un boulevard du numérique comme si c’était dans la rue et d’attraper au passage le chaland et le client potentiel qui passe. Il est très judicieusement complété par Instagram ou Pinterest pour faire entrer le visiteur, lui faire visiter et connaître le monde intérieur de l’entreprise, ses goûts et ses couleurs et lui permettre de mesurer subjectivement s’il s’y sentirait bien comme client. Youtube crée du mouvement, de la parole, fait ressortir un accent… ou met l’accent sur un savoir-faire, une réalisation, le chef d’œuvre de l’entreprise.
Viadeo et Linkedin sont des réseaux sociaux à l’image d’annuaires professionnels, sur lesquels nous déposons notre CV, soit lorsque nous cherchons des partenaires ou des savoir-faire pour des réalisations, soit lorsque nous sommes en recherche d’un contrat, de travail ou de sous-traitance, autre ou complémentaire à sa propre activité. Linkedin en particulier tend à faire reconnaître des expertises par des notations, mettre en avant les experts dans tel ou tel domaine en leur confiant tel ou tel groupe de discussions. Linkedin est aussi un réseau de discussions, conversations plus longues où chacun prend son temps.
Hormis les grandes marques qui ont un fort intérêt sur Facebook car elles y reproduisent l’idée et le comportement d’en être « fan », et hormis Facebook et Google+ dont l’intérêt vitrine est fort pour toute petite entreprise, de proximité ou non, accentué par la géolocalisation désormais simple, les autres réseaux sociaux préformatés sont essentiellement des réseaux de liens entre personnes, dont toutes s’expriment en leur nom propre si elles font partie d’une entreprise. Ceci donne accès à une autre parole que la parole officielle de la structure dont elles font partie. C’est donc un outil de liberté. Ceci donne accès à toute imagination tout aussi libre de ce qui pourrait se construire comme nature de liens entre personnes dans le sens du vivre et du travailler ensemble.
Investissons le numérique, investissons le réseau social de notre demande, investissons les réseaux sociaux de notre imaginaire ! C’est bien le seul moyen d’avoir une présence dans cet outil virtuel, prothèse de toute entreprise, d’y être visible et d’y produire de la vie professionnelle. De la vie numérique investie pour l’artisanat de ses excellences et tous ses savoir-faire.


Lire aussi :

La stratégie web dans les commerces de proximité de l’alimentaire

2 thoughts on “Un réseau social, des réseaux sociaux !

  1. Pingback: Un réseau social, des réseaux soc...

  2. Pingback: Un réseau social, des réseaux soc...

Laisser un commentaire