La récupération de chaleur sur eaux grises : une démarche innovante de sobriété énergétique

Chaleur-eaux-grises«  Les énergies les moins chères sont celles qu’on ne consomme pas et celles qui sont gratuites». Cette tautologie est une règle simple qui n’est pourtant pas toujours mise en œuvre dans la réalité. Aujourd’hui, les énergies gratuites exploitées sont principalement le rayonnement solaire grâce aux vitrages, et la récupération de chaleur aéraulique de l’air vicié grâce aux échangeurs haut rendement des VMC double flux. Ces optimisations visent principalement la réduction des consommations d’énergie liées au chauffage. Alors pourquoi ne pas poursuivre cette rationalisation et l’appliquer aux consommations d’eau chaude sanitaire ? C’est dans cette optique que s’inscrit la récupération de chaleur sur eaux grises (bains, douches, lave linge …). La récupération de chaleur sur eaux grises s’inscrit dans les innovations que les plombiers/chauffagistes devront maîtriser dans un avenir proche afin de se démarquer et être force de proposition.

Principe de fonctionnement

Le principe de fonctionnement de la récupération de chaleur sur les eaux grises est assimilable à la technologie des échangeurs contre-courant. Lire la suite

Gagner en compétitivité avec le management environnemental

Système de Management Environnemental

Système de Management Environnemental

Le management environnemental est une approche méthodologique de management opérationnel centrée sur la maîtrise des impacts environnementaux. Il est né des grandes réflexions mondiales sur le Développement Durable engagées par les Etats à partir de 1992 au Sommet de Rio. Du point de vue de l’entreprise, le respect de l’environnement signifie toujours résoudre une équation à deux valeurs : la compétitivité et l’environnement.   Lire la suite

Les opportunités de marché du smart grid pour les artisans

Smart city

Le smart grid*  désigne un type de réseau de distribution d’électricité dit « intelligent » car il utilise des technologies de l’information et de la communication de manière à optimiser la production, la distribution et la consommation d’énergie.
La mise au point et le déploiement des smart grids visent l’amélioration de l’efficacité énergétique, le développement des énergies renouvelables et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ils font partie des priorités du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et sont inscrits dans la stratégie nationale de transition écologique 2014-2020 qui fait suite au Grenelle de l’environnement, en tant qu’ils sont porteurs d’un nouveau modèle énergétique**. Lire la suite

La « Responsabilité Sociétale des Entreprises Artisanales» (RSEA), véritable outil de développement de l’entreprise

Développement durable nuage de motsLa démarche RSE,  c’est «la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société»* . La démarche correspond à l’émergence d’un nouveau type de consommateurs (voire d’usagers, de maîtres d’ouvrages publics) engagés dans des modes de consommation et d’actions responsables : produits équitables et solidaires, préoccupations environnementales, circuits courts, localisme du « made in »… tout en s’engageant dans ces attentes  l’entreprise doit préserver sa pérennité et ses emplois.
Pour pouvoir parler de démarche RSE, il faut que la démarche soit globale, structurée et lisible. Les organisations qui s’engagent dans ces démarches peuvent faire évaluer leur niveau et se faire certifier  selon la Norme ISO 26000.
A première vue, le quotidien de la TPE éloigne l’artisan d’une démarche normée, souvent perçue comme contraignante plus que comme un outil de développement de l’entreprise. Lire la suite