FUNEART, une coopérative de 7 artisans du Limousin

RETOUR D’EXPERIENCE

La coopérative Funéart se compose de sept artisans d’Art du Limousin issus du secteur de l’habitat-décoration. Elle est née en 2012 dans le cadre du Contrat de Progrès Métiers d’Art, dispositif financé par la Région Limousin et dédié au développement des Métiers d’Art.
Sa mise en place, du concept à la création de l’entreprise, a été accompagnée pendant quatre ans par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Haute-Vienne. L’action d’accompagnement déléguée par la Région à la CMA visait à développer l’innovation par le biais de projets collaboratifs intégrant notamment le design.
Pour sensibiliser les métiers d’art aux perspectives de ce marché, la CMA a travaillé dans un premier temps avec un réseau national de Pompes funèbres, le Vœu Funéraire (1er réseau des indépendants du funéraire, 575 adhérents, 816 points de vente). La clé du projet était l’approche marketing, à savoir l’étude des stratégies des distributeurs. Les dirigeants du Vœu Funéraire ont décortiqué à l’intention des métiers d’art, le fonctionnement, les contraintes et l’avenir de ce marché : que vendre, pour qui et comment ? A la suite de cette étude, un groupe projet d’une quinzaine d’entreprises des métiers d’art s’est constitué avec l’objectif de faire collaborer des savoir-faire différents (céramique et porcelaine, verre, ferronnerie, vitraux, bois, émail, cuir…).
Le groupe a été accompagné par un designer industriel, Régis COURTOUX installé à Limoges (approche méthodologique de la conception à coût objectif) et aidé par des étudiants en BTS Design d’objets (Pôle Design du Limousin, Cité scolaire Raymond Loewy-23). Il a également suivi des formations sur la communication et la vente B to B (business to business) appliquée au secteur funéraire. Une première gamme de produits (urnes, plaques, stèles, médaillons et accessoires) a été présentée pour un test commercial au salon International du funéraire FUNEXPO en 2010, et a permis d’affiner l’offre. La Région Limousin, avec OSEO (aujourd’hui BPI France), ont contribué au financement des prototypes, moules, matrices, décors, etc. , ainsi que, pour certaines entreprises, le recours à un designer. Les financements mobilisés ont été les Prestations Technologiques Réseau et Aides économiques Régionales.
Ce projet collaboratif a été transformé dans une deuxième étape en une structure ad hoc de commercialisation (société coopérative artisanale) réunissant dix entreprises parmi la quinzaine qui avait pris part au projet. Elle se compose aujourd’hui de sept artisans et propose une offre innovante et créative de monuments, urnes, reliquaires, plaques commémoratives et décors personnalisables à des prix accessibles.
La structuration en coopérative présente un double intérêt :
• Coopération par la mutualisation des moyens commerciaux (notamment contractualisation avec agents commerciaux, participation conjointe à des salons), tout en bénéficiant des aides financières de droit commun de la Région.
• Coopération par la co-conception et co-production d’articles funéraires associant des savoir-faire différents : pour exemple, association vitraux/béton et porcelaine/acier pour la réalisation de stèles, association porcelaine/verre pour des plaques du souvenir, association acier/verre pour des portes de columbarium etc…
Deux distinctions ont été obtenues en matière d’innovation dans le funéraire :
• La Coopérative FUNEART, pour sa collection design de produits funéraires (urnes, plaques, monuments), remarquée et récompensée par le Parcours de l’Innovation au salon international du funéraire, FUNEXPO 2012. Une reconnaissance et une visibilité qui a permis aux 6 entreprises de la coopérative de séduire une plus large clientèle, française, mais également suisse, belge, néerlandaise et allemande.
• L’entreprise Formare Design, Prix de l’Innovation du Salon des Maires et des Collectivités Locales 2012, dans la catégorie aménagement urbain, pour le COLUMNIUM®, concept de columbarium familial. Un produit 100% limousin, qui présente le double intérêt de répondre à la demande des familles, tout en correspondant au besoin des collectivités.

Lire sur le blog : Le marché du funéraire, un marché porteur pour les artisans


Pour en savoir plus :
www.funeart.fr
Jean-Exner, Directeur du service économique CMA Haute-Vienne
j.exner@cm-limoges.fr

One thought on “FUNEART, une coopérative de 7 artisans du Limousin

  1. Pingback: Le Marché du Funéraire, un marché porteur pour les artisans | Marchés & innovations - Horizon 2020

Laisser un commentaire