« Concevoir des produits plus innovants et responsables, en phase avec nos valeurs »

Escalade-Sylvie-Fortier-NBRetour d’expérience sur l’éco-conception

Interview de Sylvie Fortier, dirigeante de l’entreprise Escapade à Ars-sur-Moselle (Moselle) – TPE de 5 salariés spécialisée dans la conception et la réalisation de murs d’escalade – CA 2013 : 500 000 euros

Qu’est-ce qui vous a poussé à prendre le virage de l’Eco-conception?
Le secteur des surfaces artificielles d’escalade est malheureusement dominé par une guerre des prix et non plus par la bataille de la créativité.  Face à ce constat, nous avions la volonté de concevoir des produits plus innovants et responsables, en phase avec  nos valeurs. Séduits par l’opération collective d’éco-conception CIM-Eco®, nous nous sommes alors lancés dans la démarche début 2010.

Comment avez-vous vécu l’opération ?
Dès le démarrage, nous étions entourés par des professionnels du management, marketing, des techniciens mais aussi des ressources académiques et institutionnelles. Nous nous sommes appuyés sur ces compétences pour nous former, pour faire germer des idées et pour développer des actions à court, moyen et long terme. Qui plus est, le programme CIM-Eco® a relancé la dynamique de créativité en mobilisant tous les salariés.

Quels en sont les premiers résultats ?
Nous avons identifié plusieurs opportunités et mis en œuvre des améliorations environnementales au niveau de nos produits et de leur mise en œuvre. Le premier exemple touche à la recherche de nouveaux matériaux moins impactants pour l’environnement ; ainsi, nous avons acheté une résine biodégradable qui a permis de remplacer le polyester, conduisant à une diminution de 70% du polyester consommé à l’année et à l’abandon de l’acétone et de la fibre de verre. Le second exemple touche au procédé : nous nous sommes mis en relation avec le service Innovation de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Moselle afin de construire le projet d’étude ; nous avions comme souhait de vouloir tester la faisabilité d’un mélange Polymère thermoplastique chargé fibres longues. C’est avec la plate-forme technologique mosellane « Plastinnov » que nous avons entrepris les essais. Les coûts de développement ont été intégralement pris en charge par la BPI (Banque Publique d’Investissement) dans le cadre d’une Prestation Technologique Réseau.

De plus, à la fin du programme CIM-Eco®, nous avons pu bénéficier de l’évaluation AFAQ Eco-conception proposée par l’AFNOR, permettant de formaliser nos actions : implication de tout le personnel, mise en place d’outils de management de projets…

Aujourd’hui, êtes-vous en phase avec les besoins du marché ?
Le marché a beaucoup évolué ces dernières années, notamment avec de nouveaux entrants venant d’Europe de l’Est très présents sur le marché mondial, et des confrères français fabriquant quasiment tous à l’étranger (Espagne, Chine, Bulgarie, Tchéquie, … ) à des coûts salariaux plus faibles que les nôtres.
Nous avons choisi de répondre à cela en nous associant à la société Kit Grimpe, leader sur le marché français (20 salariés), et une société de thermoformage qui compte un département dédié à la conception de produits très innovants  pour les murs d’escalade (prises et volumes brevetés selon le procédé Rev’Olution®, prix Artinov 2014).
Notre objectif est de miser sur l’innovation pour vendre notre savoir-faire français et maintenir la fabrication et les emplois à 100 % sur notre territoire.

Quelles sont vos perspectives ?
Nous souhaitons pérenniser notre démarche d’éco-conception : développer de nouveaux produits sur des créneaux peu occupés par nos concurrents, proposer de nouveaux services innovants et profiter de notre avance technologique en matière de thermoformage. Cette technique industrielle nécessite un savoir-faire pointu que nos confrères ne maîtrisent pas, et nous permet de concevoir des matériels à la fois innovants et s’inscrivant dans une démarche d’économie circulaire plus respectueuse de l’environnement. »


Lire aussi :

L’éco-conception au service de la compétitivité des petites et moyennes entreprises

L’éco-conception : « Le respect de l’environnement est implicite sur le marché haut de gamme »

One thought on “« Concevoir des produits plus innovants et responsables, en phase avec nos valeurs »

  1. Pingback: L’éco-conception au service de la compétitivité des petites et moyennes entreprises | Marchés & innovations - Horizon 2020

Laisser un commentaire